Pour nous, le 17 octobre…

A qui s’adresse Sexe, race & colonies, vendu 65€? Quel traitement des images y est fait et comment ses auteurs envisagent la question (post)coloniale?

Militant pour l’indépendance de Porto Rico et l’amélioration des conditions de vie dans les ghettos US, l’expérience du Young Lords Party reste méconnue.

« Course à pied », 5ème numéro de la revue Jef Klak, parvient à nous faire prendre de la hauteur tout en gardant les pieds sur terre. Une lecture salutaire.

#MeToo rendit visible l’étendue des violences sexuelles subies par les femmes. Mais le chemin pour saper les bases du patriarcat est encore long.

« Ici, l’histoire officielle ne tient jamais compte de nous. »

Sexe, Race & Colonies a bénéficié d’armes de promotion massive visant à couvrir l’obscénité d’un zoo humain d’un nouveau genre, imprimé sur papier glacé.

L’intégration du rap à l’industrie globale du divertissement masque la persistance d’une scène rap alternative.

Analyse du rôle joué par la gauche israélienne dans la perpétuation de l’occupation des Palestiniens.

Un livre puissant et inspirant qui couvre avec clarté les grandes problématiques du débat antiraciste.

Une part significative des Musulman.es se trouve aujourd’hui interpelée par l’« affaire Tariq Ramadan »…

.