LOADING

Type to search

Livres Livres, films, sons...

Petit lexique islamophobe d’Oriana Fallaci

Rafik Chekkat 4 août 2015
Share

321958Oriana Fallaci, le biopic réalisé par Marco Turco, sort en salles le 05 aout 2015. Qualifiée pudiquement de « controversée » par la presse, la journaliste italienne est pourtant l’auteure du délirant La rage et l’orgueil (Plon, 2002), dont sont extraites toutes les citations de ce petit lexique.

Mêlant insultes, storytelling, divagations en anglais, emprunts fantaisistes à l’histoire de l’Italie moderne, le livre est traversé de part en part par un racisme tel qu’il s’apparente à un pastiche islamophobe et halluciné du Protocole des sages de Sion. Il a connu un succès fracassant en Italie et a été salué en France par certain-e-s comme une œuvre « courageuse ».

Morceaux choisis :

Athéisme

Moi je suis athée, grâce à Dieu. Irrémédiablement, orgueilleusement, athée. Et je n’ai aucune intention d’être punie à cause de mon athéisme par les fils d’Allah. C’est-à-dire par des monsieurs qui au lieu de contribuer au progrès de l’humanité passent leur temps avec le derrière en l’air, à prier cinq fois par jour !

Barbe (et burqa)

La barbe repousse et le bourkah se remet : pendant les vingt dernières années, l’Afghanistan a été un va-et-vient de barbes rasées et repoussées, de bourkahs retirés et remis.

Choc (des civilisations)

La collision entre nous et eux n’est pas militaire. Elle est culturelle, intellectuelle, religieuse, morale, politique.

Dessins

Cette Montagne qui depuis mille quatre-cents ans ne bouge pas, ne sort pas des abîmes de sa cécité, n’ouvre pas les portes aux conquêtes de la civilisation, ne veut pas entendre parler de liberté et justice et démocratie et progrès. […] Cette Montagne qui plonge dans l’analphabétisme (les pays musulmans ont un taux d’analphabétisme oscillant entre soixante et quatre-vingts pour cent), de sorte que les informations lui parviennent seulement à travers les dessins humoristiques et les mensonges des mollahs.

Evidence

N’importe quel théologie de l’Islam peut t’expliquer que pour défendre la foi le Coran autorise le mensonge, la calomnie, l’hypocrisie.

Femmes (musulmanes)

Si dans certains pays les femmes sont stupides au point d’accepter le tchador ou bien le drap sous lequel on regarde le monde à travers une grille minuscule, tant pis pour elles. Si elles sont stupides au point d’accepter de ne pas aller à l’école, de ne pas se rendre chez le médecin, de ne pas jouir du soleil, de ne pas se faire photographier etcetera etcetera amen, tant pour elles. Si elles sont stupides au point de se marier à un conard qui veut quatre malheureuses dans son lit, tant pis pour elles. Si leurs maris sont idiots au point de ne boire ni bière ni vin, idem. Ce n’est pas moi qui vais les en empêcher.

Guerre Sainte

Deux mois après l’apocalypse de New York le même Ben Laden prouva que je n’ai pas tort de crier « Vous ne comprenez pas, vous ne voulez pas comprendre, qu’une Croisade à l’envers est en marche. Une guerre de religion qu’ils appellent Djihad, Guerre Sainte. »

Hommes (arabes)

A mon avis il y a quelque chose chez les hommes arabes qui dégoûte les femmes de bon goût.

Imam

Derrière chaque terroriste islamique, il y a nécessairement un imam, et je rappelle que Khomeiny était un imam.

Jean Paul II

Permettez-moi une question Votre Sainteté : est-il vrai qu’il y a quelque temps Vous avez demandé aux fils d’Allah de vous pardonner les Croisades lancées par vos prédécesseurs pour récupérer le Saint-Sépulcre ? Mais les fils d’Allah Vous ont-ils demandé pardon de l’avoir pris, le Saint-Sépulcre ? Vous ont-ils demandé pardon d’avoir mis sous leur joug et pendant presque huit siècles la très catholique péninsule Ibérique, tout le Portugal et les trois-quarts de l’Espagne, de sorte que si en 1490 Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon ne les avaient pas chassés, aujourd’hui au Portugal et en Espagne on parlerait encore arabe ?

Khayyâm (Omar)

Quel sens y a-t-il à respecter ceux qui ne nous respectent pas ? Quel sens y a-t-il à défendre leur culture ou présumée culture alors qu’ils méprisent la nôtre ? Je veux défendre la nôtre, pardieu, et je vous informe que Dante Alighieri me plait plus qu’Omar Khayyâm.

Laïcité

Bon Dieu, il n’y a pas un seul pays islamique qui soit gouverné de façon démocratique ou du moins laïque ! Pas un seul !

Mosquée

Les mosquées qui surtout en Italie fleurissent à l’ombre de notre laïcisme oublié et de notre pacifisme mal placé grouillent jusqu’à la nausée de terroristes ou aspirants terroristes.

Natalité

Les Italiens ne font plus d’enfants, les imbéciles. Les autres Européens, à peu près pareil. Les fils d’Allah, au contraire, se multiplient comme les rats.

Occident

La Croisade à l’Envers dure depuis trop longtemps, mon cher. Et elle est bien trop nourrie par la faiblesse de l’Occident, par la timidité de l’Occident, par la non-clairvoyance de l’Occident, par le bien-être de l’Occident, par la technologie et les opportunités de l’Occident.

Protozoaires

Les disciples du fondamentalisme Islamique se multiplient comme les protozoaires d’une cellule qui se scinde pour devenir deux cellules puis quatre puis huit puis seize puis trente-deux, à l’infini.

Question

Personne ne rappelle que tous les pays islamiques sont dominés par un régime théocratique, que d’une manière ou d’une autre chacun d’eux est une copie ou aspire à être une copie de l’Afghanistan et de l’Iran ?

Racisme

Un mot totalement inapproprié puisque ce que je dis regarde une religion, pas une race.

Staline

Vous (Jean Paul II) sympathisez avec des ennemis (musulmans) qui sont mille fois pires que Staline. Vous demandez pardon à des envahisseurs qui vous volent le Saint-Sépulcre et qui voudraient vous prendre le Vatican ?!

Talibans

Oussama Ben Laden et les Talibans (je ne me lasserai jamais de le répéter) ne sont que la manifestation la plus récente d’une réalité qui existe depuis mille quatre cents ans. Une réalité sur laquelle l’Occident ferme inexplicablement les yeux.

URSS

Les Soviétiques sont ce qu’ils sont. Mais il faut admettre qu’en faisant cette guerre (d’Afghanistan) ils nous protègent aussi. Et je les en remercie.

Viande

Les musulmans mangent seulement la viande des animaux égorgés et vidés de leur sang et désossés (Ainsi ceux qui comme nous cuisent la viande avec son sang et ses os sont des Infidèles à punir).

WC

Moi, je ne vais pas planter des tentes à La Mecque. Je ne vais pas chanter le Notre Père ou l’Ave Maria devant la tombe de Mahomet. Je ne vais pas faire pipi sur les marbres de leurs mosquées. Encore moins caca.

Xénophobie

Les Albanais, les Soudanais, les Pakistanais, les Tunisiens, les Algériens, les Marocains, les Nigérians, les Bengalis. C’est-à-dire les trafiquants de drogue (pêché pas condamné par le Coran, à ce qu’il semble) qui nous persécutent sous les yeux d’une police impuissante. Les bandits (en général albanais) qui nous assaillent dans nos maisons pendant le sommeil. (Et gare à toi si tu réponds à leurs coups de revolver par un coup de revolver : « Raciste ! Raciste ! »)

Yankee

Lorsque le destin de l’Occident est en jeu, lorsque la survie de notre civilisation est en danger, l’Amérique c’est nous.

Zen

Dans les avions et aéroports de ces pays (musulmans) je me suis toujours sentie à l’abri du danger, aussi sereine qu’un nouveau-né endormi. La seule chose que je craignais, là-bas, c’était d’être arrêtée à cause des insultes que j’adressais aux terroristes.

Bonus

C’est le mot Inchallah. Le fait est que je le déteste, ce mot. Je le hais comme le mot destin : les deux, symboles d’une impuissance et d’une résignation qui annulent l’idée de liberté et de responsabilité. (Citation extraite de son roman « Inchallah »)

Tags:
Rafik Chekkat

Ancien avocat, diplômé en philosophie politique (Université Paris 7), Rafik Chekkat est cofondateur et chargé de publication du site Etat d'Exception.

  • 1

5 Comments

  1. Alec t 5 août 2015

    Dans un premier temps, Me fallaci nous dit « Hommes (arabes) – A mon avis il y a quelque chose chez les hommes arabes qui dégoûte les femmes de bon goût. » ..avant de préciser « Racisme- Un mot totalement inapproprié puisque ce que je dis regarde une religion, pas une race »

    Cqfd

    Mais de qui se moque-t’on ?

    Répondre
  2. Yoshimura 5 août 2015

    Elle suit simplement le mouvement, elle veut se montrer plus téméraire que les autres en publiant un ramassis d’insanités à la mode en ce moment, elle est persuadée que c’est une avant-gardiste, elle sait que choquer rapporte mais uniquement si les gouvernements sont du même avis bien sur. En résumé cette chose est une mégalo qui a besoin d’être reconnue et peu importe par qui, une pauvre âme en mal de reconnaissante

    Répondre
  3. muchos 5 août 2015

    Il semble au contraire qu’O.Fallaci — décédée en 2006 — fût une des premières actrices de la médiatisation de la théorie du « choc des civilisations » (Huntington, 1996) et de sa cristallisation politique en Occident : l’islamophobie. « La Rage et l’Orgueil » — pétage de plomb post-11 septembre — date d’ailleurs de 2002.

    Répondre
  4. helene 19 octobre 2015

    C’est terrifiant pour ceux qui sont néEs dans la culture européenne de voir qu’une telle névrose peut s’emparer de quelqu’un. Mais une fois de plus derrière sa haine paranoïaque il y a beaucoup d’ignorance. Elle oppose Dante à Omar Khayyam, sans savoir que Dante est religieux et Omar Khayyam un pur mécréant. Ce qui est terrifiant c’est une telle malade trouve des écouteurs. En fait elle est une intégriste.

    Répondre
  5. Andreas 17 novembre 2015

    OF mêle le racisme le plus stupide (« les hommes arabes repoussant »), les théories de bistrot (« choc des civilisations ») à des réflexions (pas forcément dans ce florilège, mais ça transparait) loin d’être crétines – mais restreintes à l’Islam parce qu’elle est vraiment godiche – sur la soumission religieuse et la culture de soumission religieuse. Elle met des mots (banals, mais pas moins vrais) sur l’abjection du fondamentalisme religieux, les menaces sur les diverses formes de laïcité, la responsabilité des prêcheurs, la faiblesse complice des soumis… Oriana Falacci a dit énormément de conneries, mais elle a aussi re-balisé (à son corps défendant?) le terrain d’une juste critique générique des religions. Elle est moins athée qu’elle ne le croit (elle en appelle au Pape, cette imbécile); si elle l’était vraiment, elle aurait appliqué ses critiques à l’ensemble des systèmes de croyances. Vous l’aurez compris, cette femme ne m’est en rien sympathique, mais je pense qu’il y a plus intelligent à faire que d’écrire un tel lexique. Il faut dénoncer l’immense volume d’absurdités qu’elle a déversé, et comprendre (et faire comprendre) que beaucoup de gens l’ont soutenu parce qu’y était mêlé un constat générique pertinent des dangers immenses de « l’universalité religieuse », de la « soumission à la croyance » et de la pensée théocratique. Je crois qu’OF était raciste, obsédée par l’Islam ET juste dans sa compréhension des dérives d’une religion (qu’elle aurait mieux fait d’élargir aux dérives qui menacent très, trop facilement, toute religion en position de domination OU d’expansion).

    Répondre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *