[Vidéo] Une anglo-palestinienne de 15 ans remporte un prix grâce à un récit sur la Nakba, puis est exclue

Leanne Mohamed est une lycéenne de 15 ans qui vit à Londres avec sa famille. Cette dernière est originaire du camp de réfugié-e-s d’al-Burj al-Shamali, au Liban.

Leanne a participé à la finale régionale d’un concours national d’éloquence pour jeunes (Speak Out Challenge), étape qu’elle a remportée grâce à un récit intitulé « Des oiseaux, pas des bombes ». Elle y évoque la question de la Nakba permanente que subissent les Palestinien-ne-s depuis 1948, et insiste en particulier sur le sort fait aux enfants palestiniens. Comme son cousin, mort à l’âge d’un an seulement, ils sont nombreux à périr faute d’avoir pu être soignés à temps.

La performance de Leanne a été filmée, et la vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux. Face à un tel succès, un bloggueur sioniste notoire en Angleterre, Edgar Davidson, est monté au créneau pour dénoncer le « discours de haine » de Leanne. Malgré le caractère grotesque de l’attaque, les organisateurs du Speak Out Challenge ont fini par exclure la lycéenne du concours, au motif que sa prestation contrevenait à deux règles : émettre un discours « positif », et ne rien dire qui soit « offensant » pour le public ou « insultant » pour les autres.

Nous avons choisi de traduire les propos de Leanne pour que le public francophone puisse se faire une idée par lui-même et juger du caractère farfelu des accusations portées contre la lycéenne.

La vidéo de Leanne avait même été effacée du site de Speak Out Challenge, avant d’être remise en ligne à la suite des très nombreuses protestations qui ont afflué sur le site. La décision d’exclure Leanne, en revanche, a été maintenue.

Cette présentation a été rédigée à partir des trois articles que le site Middle East Monitor a consacrés à cette affaire.

Notes

Note à destination de la rédaction du site Oumma.com : les deux derniers articles que nous avons publiés sur la Palestine ont été repris par le site Oumma.com, sans mention de l’auteur-e de l’article, de l’auteur-e de la traduction, et de l’origine exacte de l’article. N’ayant pas pu entrer en contact avec la rédaction de Oumma.com, nous leur demandons de bien vouloir respecter les règles minimales du partage, à savoir que « Tous nos contenus peuvent être librement repris et partagés, à la condition de ne pas les modifier et de mentionner les auteur-e-s et l’URL d’origine active. »

Vous avez apprécié cet article?
Aidez-nous à mettre nos contenus en vidéo et à lancer
Etat d'Exception TV