HxeM8jHJTxs

Il y a quelques semaines, l’UNRWA, l’Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens, avait twitté ce fait choquant :

« Plus de 7 mois après l’annonce du cessez-le-feu à Gaza, pas une seule des maisons totalement détruites n’a été reconstruite. »
9:53 – 3 avr. 2015

C’est le point souligné de façon puissante dans cette vidéo postée par le Comité populaire contre le siège.

Il est présenté par Shaima Ziara (@ShaimaZiara), étudiante à l’Université islamique de Gaza, qui a elle-même été bombardée pendant l’agression israélienne de l’été dernier.

« Les gens ont beaucoup espéré » qu’à la fin des 51 jours d’attaques d’Israël, qui ont tué plus de 2 200 personnes, « les choses seraient plus faciles », dit Ziara.

Mais avec le siège d’Israël plus hermétique que jamais, ajoute-t-elle, « nous sommes ici pour vous rappelez que Gaza continue de souffrir d’une catastrophe qui est de loin plus sévère et plus grave que 51 jours de guerre ».

Source : Electronic Intifada.
Traduit de l’anglais par M.R., pour ISM France et Etat d’Exception.