Le présent ouvrage tente de brosser à grands traits une cartographie des luttes des quartiers populaires des années 1980 à nos jours. Des suites et critiques de la Marche pour l’égalité et contre le racisme, aux expériences politiques multiformes dans la banlieue lyonnaise, des résistances qui s’organisent autour de la question de Palestine, aux mobilisations face à la violence d’État, la séquence de luttes récente marque à coup sur le surgissement sur la scène politique de la question raciale.

L’utilisation du référent racial reste pourtant toute relative. C’est bien sûr l’un des effets du racisme et l’une des conséquences de la chape de plomb républicaine d’une France si désespérément color-blind.

Ecrire sur les luttes de l’immigration et des quartiers populaires implique pourtant d’écrire du point de vue de toutes celles et de tous ceux qui sont victimes de l’ordre social raciste français.
Parce que le point de vue des opprimés a trop souvent été confondu avec celui sur les opprimés, écrire du point de vue des Noirs, Arabes, Rroms, Asiatiques et musulmans, nécessite de poser un « nous » et un « eux ». De parler de nous mais aussi de parler d’eux, c’est-à-dire de la manière dont nous les percevons. De la manière dont nous percevons les Blanc-he-s, et principalement celles et ceux qui se disent être les plus bienveillant-e-s à notre égard, et qui sont les plus « proches » de nous.
Ecrire sur les luttes de l’immigration et des quartiers populaires nécessite donc cette double approche, ce double regard, à la fois sur nos luttes et sur la manière dont elles sont reçues, accueillies ou combattues par les organisations politiques.
Table des matières

Nous avons parlé trop calmement de choses violentes
Rafik Chekkat

« Fumeur karlouche égal maquereau manouche »
Notes sur la race, la blancheur et les quartiers populaires
Emmanuel Delgado Hoch

L’expérience politique des Noirs et des Arabes en France
Mutations, invariances et récurrences
Saïd Bouamama

De « Convergence 84 » à « Im’media », fragments d’histoire

L’antichambre des prétendants
Farida Belghoul

Convergence 84. Nous nous sommes tant aimés
T. K.

La gifle
Farida Belghoul

« Le feu qui craque et nous avec »
Entretien avec Cases Rebelles, web-émission de révolutionnaires noir·es en colère

Rap et police. La police dans le « texte caché » des quartiers populaires
Acontresens

Les mobilisations des descendants de l’immigration coloniale dans les quartiers de l’agglomération lyonnaise : essai d’histoire locale
Foued Nasri

Collectif Mamans Toutes Égales : la construction d’un « antiracisme » respectable
Rafik Chekkat

Retour sur les manifestations de soutien à Gaza et aux « révolutions arabes » : entre patte blanche et coup de griffe
Outrages

Jamel des Lilas

Race Rebelle, Luttes des quartiers populaires des années 1980 à nos jours

Rafik Chekkat et Emmanuel Delagado Hoch (coord.)

Editions Syllepse

2011

15 euros